top of page

STUDIO 

LEOVAR-ok.png

ATELIER DE GRAVURE CONTEMPORAINE

LE NOM LEOVAR VIENT DE SON EMPLACEMENT EN FACE DU MUSÉE DU LOUVRE.

 

L'origine de "Louvre" reste inconnue, une des hypothèses donne au mot des racines anglo-saxonnes. A sa place actuelle une tour aurait été bâtie pour guetter les Normands qui, au 9e siècle, tiennent le siège de Paris. Une tour de guet ou un château défensif qui, en saxon, se dit ‘leovar’ ou ‘lovar’, ou lower en anglo-saxon. 

STUDIO OF CONTEMPORARY ENGRAVING

THE NAME LEOVAR COMES FROM ITS LOCATION OPPOSITE THE LOUVRE MUSEUM. 

 

The origin of "Louvre" remains unknown, one of the hypotheses gives the word Anglo-Saxon roots. In its present place a tower would have been built to watch over the Normans who, in the 9th century, held the siege of Paris. A watchtower or defensive castle which, in Saxon, is called ‘leovar’ or ‘lovar’, or lower in Anglo-Saxon. 

PlanParisLEO_OK.jpg

CONTEXT(E)

STUDIO LEOVAR (Né en/Born in 2022 )
En collaboration avec l'artiste Louis WADE


CRÉATION D'IMAGES & PLUS 
IMAGES CREATION & MORE 

Studio Leovar est un atelier de gravure contemporaine situé au coeur de Paris. Il est équipé pour les techniques traditionnelles de l'eau-forte et de l'aquatinte, la création d'images par héliogravure mais également avec un pôle informatique permettant entre autre la photogravure. 

Studio Leovar is a contemporary engraving studio located in the heart of Paris. It is equipped for the traditional techniques of etching and aquatint, the creation of images by gravure but also with a computer center allowing among other photoengraving. 

LE LIEU
THE STUDIO

Entrée.jpg

ENTRÉE
ENTRANCE

Atelier2 copie.jpg

ESPACE IMPRESSION
PRINT ZONE

20240219_153155.jpg

ZONE D'ENCRAGE
INK ZONE

20240219_153546.jpg

PÔLE INFORMATIQUE
DATA CENTER

20240219_152838.jpg

BOÎTE À GRAIN ( AQUATINTE)
GRAIN BOX

LA PRATIQUE
THE PRACTICE

M4 copie.jpg
M3 copie.jpg
M2 copie.jpg
C_Mignonne.jpg

GRAVURE SUR CUIVRE

COPPER ENGRAVING

EAU-FORTE / AQUA-FORTIS

L’eau-forte est un procédé de gravure où l’image est creusée sur une plaque de métal à l’aide d’un acide (mordant chimique).

Technique : Sur la plaque de métal préalablement recouverte d’un vernis ou d'un film plastique résistant, l’artiste dessine son motif à la pointe métallique. La plaque est ensuite placée dans un bain d’acide qui « mord » les zones à découvert et laisse intactes les parties protégées. Après nettoyage du vernis, la plaque est encrée et mise sous presse.

Effet : On obtient un dessin au trait. Il est possible de créer différentes valeurs en fonction du temps passé dans l'acide. 

Etching is an etching process where the image is hollowed out on a metal plate using an acid (chemical mordant).

Technique: On the metal plate previously covered with a varnish or a resistant plastic film, the artist draws his pattern at the metal tip. The plate is then placed in an acid bath that «bites» the exposed areas and leaves intact the protected parts. After cleaning the varnish, the plate is inked and pressed.

AQUATINTE

Ce procédé consiste à saupoudrer une plaque de métal d'une couche de poudre de résine protectrice. La plaque est alors chauffée avant d'être plongée dans l'acide. L'utilisation de fines particules de résine permet d'obtenir une surface composée de points très serrés (trame) créant ainsi un aplat.

This process consists of dusting a metal plate with a layer of protective resin powder. The plate is then heated before being immersed in acid. The use of fine particles of resin allows to obtain a surface composed of very tight points (frame) thus creating a flat.

PHOTOGRAVURE

Procédé photographique qui permet d’obtenir des planches gravées à l'acide soit au trait (sans nuances ni demi-teintes), soit en demi-teintes par tramage.

Photographic process that makes it possible to obtain plates engraved with acid either by line (without nuances or halftones), or in halftones by raster.

HELIOGRAVURE

Technique créée par Nicéphore Niépce, inventeur de la photographie au milieu du XIXe siècle. L’héliogravure permet le transfert d'une image sur une plaque de cuivre grâce à une gélatine photosensible. L’image est tramée selon une trame très fine et la gélatine insolée est reportée sur le cuivre, soumis à la morsure de l'acide. Les parties claires sont gravées légèrement et les parties sombres profondément permettant ainsi une subtilité des valeurs.

Technique created by Nicéphore Niépce, inventor of photography in the middle of the 19th century. The gravure allows the transfer of an image on a copper plate thanks to a photosensitive gelatin. The image is rasterized according to a very fine frame and the insolated gelatin is reported on the copper, subjected to the acid bite. The light parts are engraved slightly and the dark parts deeply allowing a subtlety of the values.

bottom of page